Ne ratez aucune actualité BtoB 

 
<< Retour

La transformation a trouvé son Chief

Published on 06 Dec 2017

Qui est ce nouveau venu en entreprise dont la seule mission est la transformation ? Présentation

LinkedIn affiche 798 CTO et 136 Directeurs de la Transformation et ça ne fait que commencer

La transformation est le crédo de l’agence. Transformation digitale en interne, mais surtout pour nos clients, et transformation de la vision et de la fonction du marketing et de la communication. L’important aujourd’hui est l’expérience globale que nous aidons nos clients à apporter à leurs propres clients. De bout en bout.

Tous Chief Transformation Officer

Dans une entreprise de 80 personnes, nul besoin de Chief Transformation Officer, parce que chacun est un CTO à sa façon. Car dans les entreprises à taille humaine, il est relativement facile de tourner toute une équipe vers le changement la nouveauté et l’innovation. Surtout quand l’âge moyen est de 27 ans.
C’est pour renouer avec cet esprit agile que les grands groupes et les grosses ETI se dotent de cette fonction. LinkedIn affiche 798 CTO et 136 Directeurs de la Transformation et ça ne fait que commencer. Tous les secteurs sont également représentés. Tous y voient là, le seul moyen de ne pas perdre de part de marché et de résister au chahut apporté par les start ups. Sur-vedettarisées, celles-ci sont les symboles absolus (bien que parfois usurpés) de la transformation de l’économie. S’il y a aujourd’hui une marque emblématique de la transformation, c’est bien IBM. Transformation profonde de l’offre, du marketing et de la relation entre la marque et ses clients. IBM et la très célèbre Harvard Business Revue ont établi que 40 % du revenu d’IBM aujourd’hui est généré par des services et des produits que la société ne délivrait pas, il y a à peine quelques années.

Quatre profils types

La transformation n’est pas l’idée qu’il faut faire entrer le digital en profondeur dans l’entreprise, c’est bien plus que cela. Mais qui sont ces moteurs internes de cette mutation des entreprises ? Quel est le profil du CTO type ?
Daniel Burrus, « futurist » réputé, arguait en 2013, que le Chief Technology Officer devait devenir un Chief Transformation Officer. Mais la transformation dépasse largement la dimension technologique de l’entreprise. Quatre profils se détachent néanmoins, toutes entreprises confondues. Et ils en disent long sur l’idée que les dirigeants se font des vecteurs de transformation de leur entreprise.
Les fonctions financières occupent une part relativement modeste. Viennent ensuite les fonctions marketing, puis les fonctions ingénieur et informatique. Si certains font partie du Comex, c’est le plus souvent parce qu’ils en faisaient partie dans leurs précédentes fonctions.

Une tournure d’esprit

Quelle que soit leur origine, s’ils ne veulent pas être résumés à un affichage corporate de façade ou à un organe de contrôle, ils devront incarner la transformation comme état d’esprit, en être les ambassadeurs ouverts et émerveillés, propager au coeur de chaque direction, moins des méthodes qu’une tournure d’esprit. À commencer par les directions marketing dont le virage « client centric » si indispensable ne cesse de se dessiner sans parfois de réalité tangible au plan opérationnel.

 

  • Par Iria Marquès
<< Retour

E-news letter

Abonnez-vous à nos actualités





E-book

Découvrez nos éditions


Ecoutez nos Podcasts


Podcast

Social Media

Abonnez-vous à nos réseaux
Facebook
Twitter
Youtube
Linkedin