Ne ratez aucune actualité BtoB 

 
<< Retour

Toshiba, du Monozukuri au FairBusiness

Published on 20 Apr 2011

Toshiba TFIS a très vite compris que sa position de leader sur le marché Français de la gestion du document (>multifonctions> Logiciels >Services) impliquait une réelle responsabilité sur les hommes et sur l’environnement. Sa culture d’entreprise « Monozukuri » en est la preuve depuis des années : « Créer des produits avec fierté et passion en donnant la priorité à nos clients à chaque instant et où que nous soyons »

Celle-ci se résume en 5 engagements :

• Apporter à nos CLIENTS des produits et services adaptés, fiables et faciles d’utilisation

• Proposer à nos SALARIÉS une juste rétribution, une culture d’entreprise saine, ouverte et valorisant leurs initiatives

• Contribuer à une SOCIÉTÉ responsable et garante de la sécurité des personnes et des ressources naturelles

• Porter une attention particulière à l’ENVIRONNEMENT dans la conduite de nos projets

• Optimiser la valeur de notre ENTREPRISE par une gestion saine

Évidemment tous leurs produits respectent les règles d’éco-conception. Bien entendu leur communication est vide de tout « greenwashing ». Et ils adoptent déjà une attitude RSE avec leur réseau de fournisseurs et de revendeurs.

Alors que faire de plus ? Comment allez encore plus loin dans l’engagement responsable ? Et surtout est-ce possible ? Une seule réponse : FairBusiness.

1 – Humaniser la technologie

Emma, l’égérie de Toshiba TFIS vient revisiter l’expression corporate et intervient également dans toutes les autres communications, promotionnelles et opérationnelles. Elle incarne leur pédagogie, favorise l’écoute et créer une véritable rupture avec l’univers technologique traditionnellement associé à ce marché.

2 – Rendre le discours encore plus clair

Chaque prise de parole d’Emma s’adapte au niveau de maîtrise de l’interlocuteur, du client profane au technicien chevronné. Finis les raccourcis entre caractéristiques techniques et message publicitaire. Tout est expliqué. Les promesses sont précises : Imprimer, Archiver, Partager. Et elles sont toujours justifiées factuellement. Le but étant de fournir les bons éléments du point de vue de la cible, pour déclencher l’acte d’achat,

3 – Accompagner chaque promesse d’actes concrets

Faire un bilan carbone est un début et non une fin en soit. Chez Toshiba TFIS, des objectifs de réduction accompagnés de plans d’actions concrètes ont été mis en place. Une communication interne est développée pour éduquer et créer les bons réflexes éco-gestes. L’ensemble des collaborateurs est impliqué. Et quand il s’agit d’incentive pour augmenter les ventes, une fois encore les mots ne valent que s’ils sont accompagnés des actes. Les programmes d’incentive ont un volet solidaire. L’entreprise finance un projet de développement, en même temps que les salariés contribuent au développement de l’entreprise.

[Entretien]

Sonia MORAND

Responsable Communication

« Essayez-vous de vous donner bonne conscience avec toutes ces actions ? »

Pas du tout. Preno ns par exemple notre opération d’incentive Marula qui challengeait l’ensemble des collaborateurs de nos 8 filiales : grâce aux résultats commerciaux obtenus, nous avons financer des travaux de réfection et de développement au sein du village d’Isgouffa, mais pas seulement ! Cela a aussi permis de renforcer la fierté d’appartenance au groupe Toshiba de la part de nos salariés et encore plus des gagnants, qui ont développé entre eux des liens très forts. Je me souviens encore des nombreux e-mails de remerciements que nous avons reçu à leur retour de voyage et de leur carte de voeux qu’ils nous ont adressée en ce début d’année avec comme illustration une photo souvenir du groupe au sein du village. Autant dire que c’est une belle expérience humaine que nous souhaitons renouveler au plus vite.

<< Retour

E-news letter

Abonnez-vous à nos actualités





E-book

Découvrez nos éditions


Ecoutez nos Podcasts


Podcast

Social Media

Abonnez-vous à nos réseaux
Facebook
Twitter
Youtube
Linkedin