Ne ratez aucune actualité BtoB 

 
<< Retour

Le native advertising : un format publicitaire innovant

Published on 06 Dec 2014

Nouveau format publicitaire, le native advertising paraît moins intrusif et plus efficace que les formats traditionnels digitaux. Explication.

 

Un constat sans appel, le format display « mpu » ne fait plus recette ! Selon l’IFOP, 90 % des utilisateurs jugent même la publicité on-line « omniprésente » et 61 % d’entre eux se déclarent stressés par des sollicitations incessantes.

Le Native Advertising (« publicité indigène ») commence à se déployer dans les fils d’actu. Son principe : de la publicité intégrée à du rédactionnel, comme du rédactionnel, mieux que du rédactionnel.

Retour au « Publi »

Ces nouveaux formats à la façon des « publi » d’hier sont insérés au coeur de l’expérience utilisateur. Leur contenu moins intrusif, touche un lecteur plus captif et moins méfiant. Les outils de ciblage automatisés garantissent une réelle adéquation des lecteurs avec le sujet. Mieux, ils permettent une rationalisation des coûts de la campagne.

Séduisant et rapide à mettre en place, ce nouveau format publicitaire digital doit répondre à quelques exigences notamment concernant l’approche éditoriale : une rédaction apportant en quelques lignes un éclairage, une formulation invitant au clic, une illustration séduisante sans montrer ni logo ni produit et enfin un contenu à vraie valeur ajoutée. La fin des promesses. Incitant ainsi la marque à démontrer sa valeur, au-delà de son offre commerciale, ses contenus informent et argumentent plus qu’ils ne promettent. En BtoB plus encore, ces nouveaux formats privilégient le partage de savoir, la pédagogie et instaurent un discours de vérité. La marque n’essaie plus d’être la plus « belle » ou la plus « sexy » mais la plus « intéressante », la plus « intelligente ». Convaincus ? À vos marques, pigez !

Avant de vous lancer !

Respectez votre lecteur et donnez lui l’information que vous aimeriez recevoir à sa place.

Illustrez visuellement votre texte, collez à l’univers des supports concernés.

Respectez les règles rédactionnelles web : des phrases courtes, une expression simple et factuelle, un discours direct.

Ciblez en identifiant les sites affinitaires potentiels.

Indiquez clairement la mention « sponsorisé ».

Quelques chiffres…

95% des publicités sur Internet sont des bannières classiques

6 à 10% taux clics du Native advertising

44% des pages vues en plus quand l’internaute provient d’une Native Ads

0,2% taux de clics constatés en 2013 sur ces bannières classiques

Laurent Ollivier BtoB

Laurent Ollivier

source : http://www.sharethrough.com/NativeAdFramework

<< Retour

E-news letter

Abonnez-vous à nos actualités





E-book

Découvrez nos éditions


Ecoutez nos Podcasts


Podcast

Social Media

Abonnez-vous à nos réseaux
Facebook
Twitter
Youtube
Linkedin