Ne ratez aucune actualité BtoB 

 
<< Retour

La puissance de la marque – preuve n° 3 – le pouvoir d’être un acteur de la société

Published on 16 Apr 2014

Le 13 février sur la première chaîne de TV grecque, Lacta, la marque de chocolat leader du pays, diffusait un reportage sur le thème de l’amour en période de crise. Le reportage était le coeur d’un dispositif réseaux sociaux qui visait à engager et nourrir le débat sur le sujet.

La nouvelle campagne Air France, qui vient de sortir, se donne deux objectifs : valoriser la qualité de son service voyageurs et promouvoir l’art de vivre à la française. Elle n’ouvre pas le débat, c’est vrai, mais clame à coup de communiqués de presse son engagement dans la valorisation de l’image de la France.

Quand les avantages concurrentiels sont faibles ou faiblement perçus et que le marché se tasse, les marquent cherchent à prendre une place plus profonde dans l’esprit de leurs cibles en s’inscrivant plus fortement dans leur communauté et dans la société, en y prenant de préférence une place de meneur.

Mais, direz-vous, comment transposer ce ressort si puissamment « brand » dans le BtoB ? Par les approches verticales.

Si l’économie BtoB transforme aussi surement, si ce n’est plus, notre société, il n’est pourtant pas facile de le démontrer. Et le poids de l’argument sur l’acheteur BtoB est pour le moins incertains. Mais à sa façon, le BtoB a déjà engagé cette démarche, à travers les approches verticales. Etre au plus près des préoccupations spécifiques de ses cibles, leur apporter des éclairages nouveaux, des connaissances éclairantes, les engager dans la discussion ou le débat. Voilà la stratégie idéale pour une marque BtoB qui cherche à sortir par le haut et à créer une relation durable avec ses cibles. Mais adopter une approche verticale n’est pas se limiter à agrémenter ses pubs de photos de vrais clients.

Si Aressy se voit confier de plus en plus de projets Inbound Marketing, c’est bien parce que cet effet d’affichage un peu naïf ne trompe plus la cible. Il s’agit d’aller plus loin dans la qualité et la pertinence des contenus que la marque lui apporte. Et il n’est pas interdit de s’aventurer à la création de débats, d’incitation à partager leur vécu professionnel, leurs enjeux, leurs ambitions, etc.

Les stratégies d’Inbound Marketing et les média sociaux servent précisément cette nouvelle relation que la marque doit nourrir.

 

<< Retour

E-news letter

Abonnez-vous à nos actualités





E-book

Découvrez nos éditions


Ecoutez nos Podcasts


Podcast

Social Media

Abonnez-vous à nos réseaux
Facebook
Twitter
Youtube
Linkedin