Ne ratez aucune actualité BtoB 

 
<< Retour

Communication interne, univers ultra concurrentiel !

Published on 05 Mar 2012

Communication interne, ton univers impitoya-a-ble !

Pour s’informer sur sa propre entreprise, un collaborateur utilise en moyenne 8 sources d’information. Au delà, 7 collaborateurs sur 10 (seulement !) cherchent l’information auprès de leurs managers. Echec ? Opportunité ? Dans tous les cas de figure, une donnée à prendre en compte…

La concurrence des sources…

Elles sont internes, externes, orales, imprimées, électroniques, etc. Jusqu’ici rien de nouveau : la richesse aide à la compréhension.

La nouveauté réside dans le fait qu’un tiers seulement de ces sources sont maitrisées par l’entreprise et sa Direction de la Communication. Les deux autres tiers se répartissent équitablement entre les sources officieuses, les rumeurs, les médias traditionnels, le web et les réseaux sociaux.

Résultat ? Fragmentation des messages, dissonances, contre-sens, saturation, génération de postures négatives, de remises en question… Le doute s’installe, la légitimité de certains émetteurs s’effrite.

Pour action ? Considérer devant l’évidence que la communication interne est aujourd’hui, elle aussi, en situation de marché concurrentiel.

En premier lieu, donner mandat plein à la Direction de la Communication, dont c’est la raison d’être. Ensuite, se fixer des objectifs de « part de voix ». Enfin, considérer les sources concurrentes comme des cibles spécifiques et prioritaires. Le reste va de soi : organiser cohérence et convergence des messages, faire que les pièces du puzzle aboutissent à une image unique, maitriser les ambiances de décodage, etc…

30% d’audience à retrouver…

7 collaborateurs sur 10 cherchent l’information auprès de leur manager lorsqu’ils se posent une question sur leur entreprise… Cela signifie que 30% considèrent que les réponses sont ailleurs !

Une école de management s’intéresse-t-elle à cette dimension de la fonction managériale ? Un manager en fonction considère-t-il la communication comme une priorité de sa fonction ? Le chemin reste long et difficile dans notre culture du résultat où la communication se réduit à quelques kick-off et autres incantations trop souvent dénuées de tout charisme fédérateur.

Pour action ? Là aussi… Enraciner la communication parmi les missions prioritaires du manager pour en faire son quotidien. Puis veiller à augmenter et actualiser ses compétences en la matière. Enfin mettre à sa disposition de véritables moyens, adaptés aux caractéristiques… de la cible plus que celles du manager !

Administrer la preuve par l’exemple de la dimension stratégique de la communication, identifier et déployer les formations adaptées, concevoir les boîtes à conseils/outils, intranets, kits de démultiplication, modes d’emploi, etc. Faire vivre l’ensemble, sans le figer.

Gagner sans l’appui et l’adhésion de tous et en particulier des siens, est une perspective ridicule…

Communication interne, ton univers impitoya-a-ble !

<< Retour

E-news letter

Abonnez-vous à nos actualités





E-book

Découvrez nos éditions


Ecoutez nos Podcasts


Podcast

Social Media

Abonnez-vous à nos réseaux
Facebook
Twitter
Youtube
Linkedin